Notre histoire

Les racines de Vileda remontent à 1849, année à laquelle Carl Johann Freudenberg a fait l’acquisition de la tannerie Heintze und Sammet de Weinheim, en Allemagne. Grâce à la qualité élevée des articles de cuir qui y étaient produits, cette tannerie a rapidement étendu ses activités, devenant l’une des plus importantes d’Europe.

 

M. Freudenberg a fait la preuve d’un flair entrepreneurial assorti d’un talent inné pour pressentir les besoins des clients, ainsi que de la capacité de fabriquer des produits novateurs et avant-gardistes en vue de les combler… un talent qu’il a su léguer à ses héritiers.

 

Pendant la crise économique de 1929, la rareté des matières premières a forcé l’entreprise à revoir ses façons de faire et à trouver des solutions de remplacement au cuir.

 

En 1936, un chimiste, le Dr Carl Ludwig Nottebohm, a offert à l’entreprise de Carl Freudenberg un procédé qui lui permettait, ultimement, de fabriquer un cuir synthétique. Il a poursuivi ses recherches pendant les années subséquentes, et celles-ci se sont soldées par la création d’un tout nouveau matériau non tissé. Le linge à vitres Vileda était composé de ce nouveau matériau et est devenu la pierre angulaire de notre entreprise en 1948.

 

Le nom Vileda est dérivé de l’allemand « wie Leder », qui signifie « comme le cuir ». Comme c’est le cas pour de nombreuses autres marques dans le secteur en constante évolution des biens de consommation, c’est l’innovation qui a permis de poser les assises de la marque et qui en reste le noyau.

 

Aujourd’hui, la filiale Freudenberg Home and Cleaning Solutions GmbH (FHCS) de la société mère Freudenberg Group chapeaute les activités mondiales de Vileda.

 

Un regard sur le passé est source d’inspiration pour façonner l’avenir. L’entreprise allemande a fabriqué de nombreux produits révolutionnaires au cours de ses 65 ans d’histoire. Le légendaire linge à vitres Vileda, l’éponge Glitzi et, bien entendu, la vadrouille à planchers Vileda ont défini leurs segments de marché respectifs et sont devenus des noms familiers à part entière partout dans le monde. Autrement dit, ils incarnent l’essence même de la qualité de fabrication allemande.