La durabilité chez Freudenberg

 

Freudenberg_2

La durabilité chez Freudenberg

 

Notre approche globale de la durabilité va encore plus loin : notre société mère, Freudenberg, une entreprise allemande familiale qui exploite ses activités depuis plus de 160 ans, a toujours porté une attention particulière aux valeurs écologiques, sociales et économiques qui font partie intégrante de son énoncé de mission.

 

Recyclage

En sa qualité de spécialiste des matériaux, Freudenberg a cultivé une longue expérience de la conversion d’un vaste éventail de matériaux en produits novateurs. Une attention rigoureuse est portée à l’utilisation de matières recyclées et à la réutilisation des déchets. Depuis 1889, dans l’important domaine de la responsabilité citoyenne d’entreprise, Freudenberg a mis sur pied divers services sociaux et communautaires bénévoles.

 

La Fondation Freudenberg

La Fondation Freudenberg a été établie en 1984. Son objectif consiste à soutenir l’intégration et l’amélioration des conditions de vie de groupes défavorisés, ainsi qu’à encourager la création de projets culturels. Lorsque Freudenberg Group a lancé son programme jeunesse TANNER à l’échelle de l’entreprise, en 1999, sa décision était fondée sur la notion que vivre provisoirement dans la culture et la société d’un autre pays pouvait se révéler un facteur bénéfique pour l’épanouissement personnel et le perfectionnement futurs des jeunes.

 

Principes directeurs

En 1999, les Principes directeurs ont été rédigés de sorte à résumer les principes d’affaires du Groupe pour tous les employés de partout dans le monde, les partenaires commerciaux et la population en général. Leurs thèmes principaux sont « valeur pour les clients », « Innovation », « Initiative », « Gens », « Responsabilité » et « Orientation à longue échéance ».

 

L’initiative interne « Soyons tous prudents »

L’initiative interne « Soyons tous prudents » amorcée en 2003 invite tous les associés à partager leurs idées et suggestions en vue d’améliorer la sécurité au travail et la protection environnementale pour tous. Cette initiative englobe également un programme zéro accident particulier, qui a été lancé dans l’ensemble de l’entreprise afin de promouvoir la sécurité au travail chez Freudenberg et Vileda. La cible stratégique de Freudenberg et Vileda est d’en arriver à moins d’une journée perdue en raison d’un accident par tranche de 1 000 employés d’ici 2016. En 2012, Freudenberg et FHCS avaient déjà atteint des jalons intérimaires, soit 3,4 et 2,6 journées perdues en raison d’un accident par tranche de 1 000 employés, respectivement.

 

Des technologies écoresponsables

Une présence à l’avant-garde des technologies écoresponsables fait partie de l’ADN de Freudenberg. Le groupe peut se targuer d’un portefeuille toujours plus exhaustif de produits et méthodes de production écoresponsables partout sur la planète. Par exemple, l’usine de production de matériaux non tissés de Suzhou, en Chine, a déjà été reconnue comme étant une « usine verte » par le gouvernement de ce pays. Freudenberg est engagée à agir comme une entreprise citoyenne responsable dans ses installations réparties aux quatre coins du globe.

 

Don aux collègues de NOK, au Japon

Nos associés prennent dynamiquement part à de nombreux projets sociaux. À titre d’exemple, Freudenberg a entamé une campagne de collecte de dons pour les collègues de NOK, au Japon, qui ont été touchés par le séisme et le tsunami de 2011. Les employés ont offert un don collectif de 219 000 euros, qui a été doublé par Freudenberg en vue d’aider les 620 collègues ayant subi les difficultés les plus graves.

 

Centre de formation de Nagapattinam, dans le sud de l’Inde

De plus, en mars 2009, Freudenberg a fondé un centre de formation professionnelle à Nagapattinam, dans la province Tamil Nadu du sud de l’Inde, la région la plus affectée par le tsunami dévastateur de 2004. En 2010, les premiers jeunes participants ont terminé leur formation et ont entamé leur premier emploi avec succès. Quatre-vingts autres jeunes gens ont amorcé cette formation à deux volets spéciale afin de se qualifier pour des postes de travailleurs du métal, de soudeurs ou de plombiers.

 

École primaire du village de Hajing, de la province Jiangyou, en Chine

À la fin du mois d’août 2009, Freudenberg a officiellement inauguré l’école primaire du village de Hajing, dans la province chinoise de Jiangyou. Ce village a fait partie de ceux les plus touchés du Sichuan par le séisme catastrophique survenu en mai 2008. Dans un geste de bonne volonté à l’égard des personnes de cette région, nous avons lancé ce projet d’aide à long terme. Il s’agit de l’une des plus importantes initiatives de la sorte menées par Freudenberg ailleurs qu’en Allemagne. L’immeuble abritant l’école occupe une superficie totale de plus de 4 600 m², et peut accueillir quelque 280 enfants.

 

Le projet Cours d’été

Le projet de cours d’été s’est révélé un franc succès en 2010. Dans le cadre de celui-ci, plus de 40 employés de Freudenberg ont bénévolement offert des cours dans des matières comme l’anglais, la culture chinoise et le sport. À l’échelle locale, Freudenberg appuie les œuvres sociales, entre autres par son initiative « Wir-tun-was ». Par exemple, un organisme de distribution de vêtements à des enfants défavorisés de Viernheim est commandité par l’apport de boîtes de rangement, de supports à vêtements, ainsi que de dons en argent. Des familles à faible revenu peuvent y profiter de l’occasion de se procurer des vêtements usagés pour leurs enfants en échange d’un montant d’argent symbolique.